Biodiversité : une première évaluation mondiale

Couverture plaquette AFB_IPBESÉcosphère et des journalistes indépendantes ont participé à la rédaction de la plaquette de l'Association Française pour la Biodiversité (AFB) "Biodiversité, Changer ! Agir !". Celle-ci présente une synthèse du rapport d'évaluation mondiale 2019 de la Plateforme intergouvernementale sur la biodiversité et les services écosystémiques (IPBES). Les résultats de cette première étude scientifique d’ampleur mondiale sur le sujet sont unanimes : l’érosion de la biodiversité est massive. Elle affecte tous les milieux, toutes les espèces.


L’étude de l’IPBES n’est pas un "rapport de plus" sur la biodiversité : 104 pays membres de l’ONU se sont engagés dans cette démarche d’évaluation mondiale. Elle représente 1 500 pages de données issues de 15 000 publications scientifiques et de 3 ans de travail réalisés par un millier d’experts internationaux.

 

L’objectif de cette évaluation est triple. Il s’agit d’identifier les causes de la disparition de la biodiversité, de faire prendre conscience de l’ampleur des menaces qui pèsent sur la biodiversité, mais aussi d’accompagner les gouvernements en leur offrant une base scientifique fiable, des connaissances et des options stratégiques pour adopter des solutions capables d’enrayer cette dégradation.

 

Le rapport présente ainsi un large éventail d’exemples d'actions en faveur du développement durable et les trajectoires pour les réaliser dans des secteurs tels que l'agriculture, la foresterie, les écosystèmes marins, les écosystèmes d'eau douce, les zones urbaines, l'énergie, les finances et bien d'autres.

 

Télécharger la plaquette « Biodiversité, Changer ! Agir ! » de l’Agence Française pour la Biodiversité


Consulter le Communiqué de presse de l’IPBES

Revenir